KezakoNavigo ep.1 : carnet de bord et CP

Avant de vous dévoiler et d'éclairer les arcanes de la navigation, jetez un rapide coup d’œil à ce qui récompense le bon suivi d'un parcours et sanctionne les erreurs de navigation : le carnet de bord.


Ben oui, si l'on vous fait parfois faire des tours, des détours, des contours, des tours de c... pardon, je me recentre. Si l'on vous fait donc parfois faire le tour d'une église, passer par 14 points pour simplement en relier 2, ce n'est pas (que) par pure sadisme. Dans un rallye, qu'il implique ou non un classement, le but du jeu est tout de même de respecter le parcours proposé. Et pour cela, deux outils majeurs pour un Organisateur : le carnet de bord et le contrôle de passage.


Un carnet de bord, peu importe le rallye auquel vous prendrez part, ressemblera plus ou moins à un même canevas, esthétique générale mise à part.

Une première partie sera dédiée aux informations sur le rallye, sur l'équipage à qui appartient le carnet ainsi que sur l'étape sur laquelle vous évoluez (sauf à ce qu'un unique carnet serve tout le long du rallye).

Pas grand chose à dire sur cette partie : elle est informative et ne nécessite souvent aucune action de la part de l'équipage.



Une deuxième partie sera propre au timing de l'étape. Selon les rallyes, elle pourra se limiter à une liste des heures de passage, mais pour d'autres elle se complétera de zones à remplir (pour les calculs), voire du pointage de l'heure de contrôle.


Bref, pour notre Route des Châteaux, nous n'y indiquons par exemple que vos heures de passage, à titre indicatif.



Puis vient la partie quasi sacrée du carnet de bord : le relevé des "CP". Evidemment, commençons par voir à quoi ressemble CP. C'est un panneau, positionné sur le parcours du rallye, qui est porteur d'une lettre/chiffre/symbole/poinçon/etc.


Là aussi, son design variera d'un rallye à l'autre... en ce qui nous concerne, nous les avons faits "de champ argent et lettrines sable" : en gros, un fond blanc et des écritures noires. Cela nous semblait le plus lisible... mais il nous fallait aussi les rendre "identifiables" : un rappel de rouge (couleur de notre logo) et quelques logos et explications ajoutent au caractère "utile" du CP. Le tout mis sous forme de borne kilométrique pour les rendre sympathiques...



Ce sont donc ces panneaux, disposés tout au long de votre parcours qu'il va vous falloir référencer sur le carnet de bord. Mais pas n'importe comment, cela va sans dire. Les cases du carnet sont numérotées, il s'agira de les compléter dans l'ordre (de 1 à x) en notant le contenu des panneaux, au fur et à mesure de leur rencontre.



Evidemment, plus votre suivi du parcours sera rigoureux, moins vous aurez de chance de prendre des pénalités. Eh bien oui, car si vous loupez un CP, pénalité ; si vous les prenez dans le désordre, pénalité ; etc. On ne vous l'a pas encore dit, mais le CP peut aussi être un outil de piège : dès lors que les parcours ne sont pas tous identiques selon la catégorie dans laquelle vous roulez, certains panneaux peuvent n'être réservés qu'à vos homologues des autres catégories... il ne faut donc pas les relever !


Maintenant que vous savez comment remplir un carnet de bord, il ne vous reste plus qu'à découvrir comment lire un road-book. Et pour ça, continuez simplement de naviguer dans nos articles-tutoriels ! ;)


Auteur du jour : Thibaut

15 vues